La belge aventure

Il ne suffit pas de partir à l'autre bout du monde pour vivre une expérience intense et dépaysante ! Deux amis d’enfance, Victor et Yan, partis ensemble en volontariat à l’Arche de Namur, nous le prouvent. C'est à travers un témoignage plein de vie, de jeunesse et d’humour « belge » que les deux volontaires nous partagent leur mission, leur cheminement mais aussi leurs défis en Belgique !


Quoi de mieux qu’un service civique à l’étranger pour répondre à notre soif d’aventure et d’expérience ?


Nous sommes deux amis d’enfance âgés de 20 ans, Victor et Yan, venant de Mouilleron Le Captif, une petite commune Vendéenne. Nous avions respectivement envie de changement et de découverte, c’est pourquoi nous avons postulé à la mission que proposait l’Arche, à savoir l’« accompagnement de personnes en situation de déficience intellectuelle ».


L’Arche est une communauté internationale présente sur tous les continents, accompagnant et aidant à l’insertion dans la vie professionnelle et quotidienne des personnes en situation de handicap mental. En Belgique, il en existe 4 et la nôtre est située à Namur. Après une formation de 3 jours, nous avons commencé notre mission à l’Arche début septembre pour une durée d’un an. Aujourd’hui, cela fait 6 mois que nous sommes en mission.


Afin de commencer notre volontariat sur de bons rails, nous avons donné un coup de jeune à notre voiture en la customisant pour qu’elle devienne pimpante et craquante ! Puis, pour occuper notre temps pleinement, mettre cette année à profit et sortir de notre zone de confort, nous avons fait une superbe recherche Google : « Que faire quand on s’ennuie ? ». Nous avons trouvé une liste de 100 choses à faire !

Nous l’avons rédigée sur un papier le soir même et nous nous sommes engagés à faire ces 100 choses que l’on n'aurait pas forcément pensé à faire de notre plein gré, notamment certaines choses plus osées telles que « faire une coloration de cheveux soi-même » mais il y en a aussi des plus faciles à assumer comme « aller en festival » ou d’autres, plus difficiles à réaliser, par exemple « peindre une pièce du foyer où l’on habite à l’Arche ».


Pour ce dernier défi, l’Arche nous a fait confiance et nous a demandé de peindre la chambre d’un résident. Nous sommes même allés peindre chez une éducatrice !

La Guilde nous a permis, à travers cette mission, de voyager à l’étranger, de faire de nouvelles rencontres et de goûter la gastronomie belge. Afin de découvrir les paysages belges, nous sommes partis faire une promenade en vélo le long de la Meuse, puis nous avons campé en pleine nature. Qui a dit que la Belgique n’était pas dépaysante ?


Cette mission nous a confortés dans notre envie de voyage, de découverte et nous motive à concrétiser notre projet : celui de faire un tour de l’Europe en camping-car, avec un autre ami, pour une durée d’environ 6 mois !



Écrits de Victor Daviet et Yan Feriau

Un article de Service civique