top of page

Plongée dans l'univers attachant de nos ânesses avec Aude

Educatrice à L’Arche Namur, je vous ouvre les portes de l’univers doux et fascinant de Qolline et Hekla, nos résidentes à quatre pattes. Ces magnifiques ânesses sont devenues des membres essentiels de notre communauté. Leur présence apporte une dimension spéciale à nos vies et nous enseigne des leçons précieuses sur le respect de la nature et du vivant.  

 

L’origine du projet remonte à quelques années avant la construction de nos nouveaux foyers sur le terrain. Un couple voulait monter un projet de quartier avec les ânes, en collaboration avec nos bénéficiaires. Les premiers ânes sont arrivés sur le terrain en 2020. Le but était de permettent à nos bénéficiaires d’avoir un lien avec les ânes et également de créer un lien avec les habitants de Salzinnes (ouverture de notre terrain aux voisins, activités avec les écoles ...). Ce projet a été soutenu par le budget participatif de la ville de Namur en 2020 et par le Labcap en 2022.  

Afin de faire perdurer ce beau projet nous avons décidé que l’arche pouvait prendre une place plus centrale. 

 

Grâce à des formations approfondies sur le comportement des ânes, j'ai acquis de précieuses connaissances pour mieux comprendre leurs réactions et adopter des méthodes d'apprentissage adaptées. Cette compréhension renforce mon lien avec ces animaux majestueux et me permet d'établir une communication unique avec eux. 

 

Prendre soin de nos ânesses n'est pas seulement une responsabilité, c'est une passion qui m'anime chaque jour. Du désherbage à la vérification des clôtures, du nettoyage des boxes au ramassage des crottins dans les prairies, chaque détail compte. J'observe attentivement leurs habitudes, leurs refuges préférés par temps pluvieux ou en période de chaleur intense. Qolline, qui a déjà vécu parmi nous par le passé, connaît bien son environnement, sa prairie et les personnes qui veillent sur elle. En revanche, Hekla, nouvelle venue, a besoin de temps et de patience. Attachée à son ancien troupeau, elle doit maintenant s'acclimater

à de nouveaux repères. C'est un processus délicat que j'aborde avec sensibilité et dévouement. 



 Enfin, la dernière étape de ma formation est l’asino-médiation, une méthode favorisant les liens socio-éducatifs et socio-psychologiques entre l'être humain et l'âne. Elle s'applique à toutes activités impliquant l'âne auprès de personnes fragilisées à des fins préventives, éducatives, récréatives et thérapeutiques. Cette méthode a pour but d'améliorer la qualité de vie de la personne ciblée en augmentant sa motivation à participer à des activités. Nos ânesses seront considérées comme le centre d'intérêt de l’activité. 

 

Chaque instant est une nouvelle occasion d'apprendre, de grandir et de célébrer la beauté de la vie. Qolline et Hekla sont bien plus que des animaux ; ce sont des enseignantes silencieuses qui nous rappellent l'importance du respect, de la patience et de la connexion avec la nature. 

Chaque jour, nous continuons à évoluer aux côtés de nos amies à quatre pattes pour explorer ensemble un monde où le vivant s'épanouit dans l'harmonie et la bienveillance. 

 

Aude, éducatrice à L’Arche Namur 

Comments


bottom of page